Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jour 6 - Neist Point

Notre prochaine étape : Neist Point Lighthouse, le point le plus à l'ouest de l'île de Skye. Nous roulons sans problème jusqu'à Dunvegan (dont nous ne visiterons pas le château à cause du prix de l'entrée et de l'état trop restauré du château), et nous nous engageons sur la single track road qui part vers l'ouest.

Là, le trajet va nous paraître bien fatiguant... Nous mettons plus d'une heure à atteindre notre destination, nous arrêtant sans cesse pour croiser touristes en camping-car et locaux lancés à pleine vitesse. Mais les paysages traversés sont, encore une fois, splendides : des déserts verdoyants, la lande à perte de vue... Une nature sauvage à l'infini.

Enfin, l'après-midi touche à sa fin lorsque nous nous garons tant bien que mal sur un bas-côté de la route - le petit parking est saturé, il faut donc se débrouiller pour trouver une place qui ne gêne personne pour manoeuvrer et repartir.

Enfin, l'après-midi touche à sa fin lorsque nous nous garons tant bien que mal sur un bas-côté de la route - le petit parking est saturé, il faut donc se débrouiller pour trouver une place qui ne gêne personne pour manoeuvrer et repartir.

Nous restons un moment à contempler les magnifiques falaises de l'ouest de l'île. Il fait toujours un beau soleil, et la luminosité est telle que malgré les réglages, il faudra retoucher un peu les photos... D'avance, pardon pour la qualité des photos ! Mais l'endroit était tellement beau qu'il aurait été dommage de ne pas vous les montrer.

Devant nous, la péninsule de Neist Point s'échappe vers la mer, nous dissimulant le phare (construit en 1909). On dit que du bout de Neist Point, on peut apercevoir des dauphins et des requins marteaux. Un téléphérique rouillé témoigne de l'ancienne vie du phare, lorsqu'il était encore habité - il est aujourd'hui vide, et en vente. Si vous aimez le vent et les moutons, précipitez-vous ! ^^

Devant nous, la péninsule de Neist Point s'échappe vers la mer, nous dissimulant le phare (construit en 1909). On dit que du bout de Neist Point, on peut apercevoir des dauphins et des requins marteaux. Un téléphérique rouillé témoigne de l'ancienne vie du phare, lorsqu'il était encore habité - il est aujourd'hui vide, et en vente. Si vous aimez le vent et les moutons, précipitez-vous ! ^^

Il va nous falloir marcher encore... Il y a plus d'un kilomètre pour atteindre le phare.

Le chemin commence par un escalier courant le long de la falaise : nous voilà partis !

Le chemin commence par un escalier courant le long de la falaise : nous voilà partis !

Malgré les hordes de promeneurs que nous croisons, la nature est toujours très belle, où que nous regardions.
Malgré les hordes de promeneurs que nous croisons, la nature est toujours très belle, où que nous regardions.

Malgré les hordes de promeneurs que nous croisons, la nature est toujours très belle, où que nous regardions.

La grande falaise qui nous cache le phare est impressionnante. L'herbe étant ce jour-là très glissante malgré le beau temps, nous renonçons à nous approcher davantage...
La grande falaise qui nous cache le phare est impressionnante. L'herbe étant ce jour-là très glissante malgré le beau temps, nous renonçons à nous approcher davantage...

La grande falaise qui nous cache le phare est impressionnante. L'herbe étant ce jour-là très glissante malgré le beau temps, nous renonçons à nous approcher davantage...

Enfin, après avoir contourné la falaise, nous voyons le phare.

En voici quelques photos...

Jour 6 - Neist Point
Jour 6 - Neist Point
Jour 6 - Neist Point
Jour 6 - Neist Point

Malheureusement, au bout de 800 mètres, nous allons devoir décider de ne pas aller jusqu'au bout de notre randonnée : il se fait tard, et la fatigue des marches de la journée se fait sentir. En plus, AC a contracté une boule sur le tendon de la cheville gauche, suite à la conduite fastidieuse sur la single track road bondée et aux continuels débrayages/embrayages que cela suppose. L'ombre de la tendinite plane sur nous ; nous redoutons plus que tout de ne pas pouvoir suivre le reste de notre programme, ces prochains jours.

Nous rebroussons donc chemin sans nous presser, pensant déjà à notre ultime étape de la journée... Celle que nous ne voudrions vraiment pas manquer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :